Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Barsalogho accueille les filles du diocèse

Du vendredi 1er au dimanche 3 avril 2016, la paroisse Saint Joseph de Barsalogho a accueilli les filles du diocèse de Kaya, dans le cadre des 72 heures de la jeune fille catholique. Au total, quatre-vingt-seize (96) filles, venues des différentes paroisses du diocèse, ont pris part à cette rencontre annuelle, organisée cette année autour du thème suivant : « Jeune fille catholique, prends en main ta vie pour un avenir meilleur ». Il est revenu aux sœurs Adéline Ouédraoge et Marie-Louise Sawadogo, de former les participantes à travers deux conférences. Ainsi, elles ont procédé d’abord par des travaux en groupes au cours desquels les filles ont répondu à un questionnaire formulé à partir du thème. La mise en commun a permis aux conférencières du jour d’avoir une vision panoramique sur l’objet de leur causerie.

Les sœurs Adeline et Marie-Louise durant leur conférence

L’une après l’autre, les deux religieuses ont donc livré leur conférence qui ont porté sur la vie affective et l’amitié que les filles sont appelées à vivre dans la responsabilité. De fait, ce n’est un secret pour personne, les jeunes d’aujourd’hui sont confrontés à toutes sortes d’idéologies sur la vie de manière générale, et, de façon particulière, sur l’affectivité et l’amitié. Des idéologies qui, étant contraires à la foi et à l’éthique chrétiennes, sont en réalité une véritable « culture de la mort ». Promettant bonheur et joie à ces jeunes incités à la consommation et au libertinage, elle finit par les précipiter dans une situation chaotique où ils n’ont plus que leurs yeux pour pleurer. Poussés à la consommation sans répit, ils sont finalement consommés puis jetés sans égard. D’où la nécessité de munir cette frange de la population d’armes leur permettant de faire face à la dictature de cette pensée unique dont le vent souffle sur le continent africain en général et sur le Burkina Faso en particulier.

Les participantes sont venues nombreuses

La rencontre de Barsalogho aura tenu toutes ses promesses à tous les niveaux : les conférences ont été de qualité, le nombre des participantes a doublé par rapport à l’année dernière, l’accueil a été au rendez-vous et que dire de l’organisation elle-même ? Elle a été simplement impeccable à la grande satisfaction des filles. Celles-ci sont reparties édifiées, promettant de relever les nombreux défis auxquels elles sont confrontées, à la lumière des conseils reçus et de leur foi chrétienne. Rendez-vous a été donné pour la prochaine édition dans la paroisse Christ-Roi de l’Univers de Boussouma.

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.