Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Messe d’au revoir à Saint Cyprien

Le vendredi 27 mai 2016, la tradition a encore été respectée au Petit Séminaire Saint Cyprien de Kaya où a été célébrée la journée d’au revoir. Prévue pour être présidée par le père évêque, la messe sera finalement présidée par le directeur de la maison, l’abbé Hyacinthe Nikiéma. Ce dernier, dès l’entame de la célébration, a donné le sens de la journée. Ainsi, pour lui, « la journée ou la messe d’au revoir est d’abord un acte de foi, car elle consiste à dire merci au Seigneur, pour l’année scolaire qui s’achève ». Seul le croyant sait et peut voir dans tout bien qui se produit dans sa vie comme action divine.

Le directeur a prodigué des conseils aux séminaristes

En effet, tout au long de l’année scolaire, que de nombreuses grâces reçues de Dieu qui veille sur cette pépinière de vocations sacerdotales de notre diocèse. Aussi faut-il l’en remercier et lui confier l’année scolaire prochaine qui revêtira d’un cachet spécial. Et pour cause, le Petit Séminaire Saint Cyprien de Kaya procédera à l’ouverture de son jubilé d’argent en octobre 2016 pour le clôturer en 2017. Et déjà, l’on commence à mettre les petits plats dans les grands plats pour la réussite de l’événement. Ne dit-on pas que qui veut aller loin ménage sa monture ?
Dans l’homélie, l’abbé Hyacinthe a exhorté les séminaristes à donner un bon témoignage durant les vacances. Certes, il n’y aura plus de cloche pour rythmer la vie ni de professeur pour interpeler. Malgré tout « le séminariste doit savoir garder son esprit de séminariste et éviter tout comportement contraire à son état de futur prêtre ». Loin donc d’être un temps pour tout faire, les vacances sont un moment de vie de séminariste en dehors du cadre du séminaire.


Les séminaristes écoutant sagement le directeur

A la fin de la célébration, l’on a procédé à la récompense de certains séminaristes. Les récompenses ont été de deux types : la première concerne les deux premiers de chaque classe qui ont reçu des cadeaux, tandis que dans la deuxième catégorie des séminaristes de la classe de sixième se sont vus récompenser pour leur sagesse et leur bonne conduite par des cadeaux également. Une initiative à saluer ce d’autant qu’elle stimule les élèves à donner le meilleur d’eux-mêmes dans le travail intellectuel et aussi dans la bonne conduite.
L’année scolaire finissant, dans l’ensemble, s’est bien passée. Il reste les résultats des examens de fin d’année des élèves des classes de troisième et de terminale pour en faire un beau bouquet. Tandis qu’ils demeurent toujours le nez plongé dans les bouquins, la grande partie se trouve déjà en vacances. Bon repos pour les uns et bonne chance pour les autres.

Père K. Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.