Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Mgr. Thomas a sonné le rassemblement des troupes

Notre père évêque, Mgr. Thomas KABORE, a sonné le rassemblement de ses troupes pour aborder la nouvelle année pastorale. c’est ce que l’on peut dire à propos du tout premier conseil des curés de la nouvelle année pastorale 2016-2017qui s’est tenu le mercredi 7 septembre 2016, dans la salle des réunions de l’évêché de Kaya. Autant dire que c’est la rentrée pastorale qui s’est opérée d’abord au niveau des agents pastoraux, avant qu’elle ne se fasse au niveau de toute la famille diocésaine dans deux semaines. Comme premier conseil des curés qui ouvre donc l’année pastorale, la rencontre a porté essentiellement sur l’organisation de la nouvelle année pastorale.

Les curés autour de Mgr.

Le père évêque en a profité pour donner aux participants une série d’informations. D’abord, il s’est agi de la réunion, à Fada, des évêques de la province ecclésiastique de Koupéla du 5 au 6 septembre 2016. Nos pères évêques ont travaillé sur un projet de directoire sur la vie et le ministère des prêtres au niveau provincial. C’est un document qui servira de guide pour chacun des prêtres de la province dans l’exercice de son ministère. Puis, il été posé le problème des mesures pastorales qui ont été prises dans l’archidiocèse de Ouagadougou à propos de l’année de la miséricorde. En effet, dans le cadre de l’Année Sainte de la Miséricorde Divine, l’archevêque de Ouagadougou, le cardinal Philippe Ouédraogo, a exceptionnellement pris un décret autorisant le baptême des enfants de parents non en règle avec l’Eglise. Lesdites mesures exceptionnelles, rendues publiques le 15 août 2016 au sanctuaire marial de Yagma, à l’occasion de la fête de l’Assomption, seront en vigueur jusqu’à la fête de Noël 2016. A ce propos, les diocèses de la province vont entrer dans ces dispositions, non pas seulement pour l’année de la miséricorde, mais pour toujours. Cela veut dire que dorénavant, tous les enfants, dont les parents ne sont pas en règle avec l’Eglise, seront baptisés sur la base du besoin exprimé par leurs parents. L’objectif est de se conformer aux dispositions du droit canonique.
Ensuite, les évêques ont abordé les dispositions que le Pape a préconisées à propos des tribunaux ecclésiastiques. La volonté du saint Père à ce sujet est la proximité du juge avec le justiciable ainsi que la célérité dans le traitement des dossiers matrimoniaux. L’objectif poursuivi est de correspondre aux dispositions du droit canonique, afin de permettre aux fidèles d’être situés sur leur mariage. La nouveauté introduite par le pape, c’est la libération le plus rapidement possible des partis. Comme d’habitude, ce sont les points des divers qui ont mis fin à la réunion.

Père K. Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.