Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Pâques à Kaya

« Chers frères, chers sœurs ! Nous voici en ce saint jour de la Pâques. Après ce temps du carême de quarante jours, nous avons marché vers ce sommet que nous atteignons en ce jour ; le sommet de notre foi. Oui, Jésus est ressuscité aujourd’hui. Les catéchumènes aussi ont cheminé et ils arrivent ce jour où ils vont ressusciter avec Jésus. Par les sacrements, ils vont eux aussi être ensevelis avec Jésus pour ressusciter dans une vie de ressuscité. Une réalité divine, sans doute, mais réelle qui va les transformer. Que la fête de cette Pâques nous renouvelle nous aussi spirituellement ». C’est en ces termes que Mgr. Thomas KABORE, évêque de Kaya, s’est adressé à la foule immense rassemblée à la devanture de la cathédrale de Kaya, pour la veillée pascale. C’était dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 avril 2017 pour la vigile pascale.

Mgr. plongeant le cierge pascal dans l’eau du baptême des catéchumènes

La traditionnelle veillée de la nuit de Pâques, comme tous les ans, a drainé un monde de fidèles venus célébrer dans la foi et la ferveur, la résurrection du Christ. Parmi ce monde, les catéchumènes qui, après tant d’années de formation et d’instruction religieuse et spirituelle, ont reçu les sacrements : baptême, première communion, confirmation. Ensevelis avec le christ, ils ressuscitent ainsi avec Lui pour une nouvelle vie de ressuscités. Comme eux et avec eux, « nous appartenons désormais à un monde nouveau qui nous fait prendre part à la divinité qui est venue au milieu de nous pour faire de nous les enfants de Dieu », a poursuivi Mgr.
Tout a commencé dès les origines du monde comme il a été donné aux chrétiens de le voir dans l’écoute de la parole de Dieu proclamée : l’histoire du salut de l’humanité. Pour Mgr. Kaboré, la base de tout cela reste et rester l’amour de Dieu pour l’humanité. « Nous avons écouté l’histoire, l’histoire du monde depuis le commencement. Le clou a été l’amour de Dieu », a-t-il déclaré. L’on comprend que la Pâque, au-delà du fait qu’elle célèbre la résurrection du Christ d’entre les morts, est la célébration de la victoire de l’amour sur la haine, de la lumière sur les ténèbres, de la vie sur la mort. Au même moment, elle est la célébration de l’espérance qui habite tout le peuple chrétien. Car la résurrection du Christ somme comme la future victoire de tous ceux qui croient en Lui sur la mort. « De même que le Christ est ressuscité, lui aussi, nous ressuscitera en Lui. Voilà notre histoire, l’histoire de ce soir. C’est que nous partageons une vie nouvelle, cette immortalité et nous sommes désormais surs que la vie ne finit pas, elle est transformée », a terminé Mgr. qui estime que pour cela il faut bénir Dieu qui ne veut pas que l’homme soit à jamais séparé de Lui.

Plusieurs personnes ont été baptisés

Et Dieu a été béni et loué à travers une belle liturgie et de beaux chants, dont la traditionnelle action de grâce dansée par les nouveaux baptisés autour de l’autel. Une belle célébration qui s’est déroulée dans le calme et la paix, en présence d’une délégation des autorités administratives, conduite par Mme. Nandy Somé/Diallo, gouverneur de la Région du Centre-Nord.

Père K. Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.