Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Presbyterium-récollection autour du père évêque

Les membres du clergé de Kaya se sont retrouvés autour du père évêque, pour la traditionnelle presbyterium-récollection. Elle s’est tenue du 21 au 22 février 2018, dans la salle des réunions de la Fraternité de Kaya. Cette rencontre sonne comme une halte à mi-parcours de l’année pastorale, pour permettre aux prêtres de se refaire de nouvelles forces par une reprise spirituelle, afin d’avancer.
Dès l’entame de l’ouverture des travaux, Mgr. Thomas KABORE a annoncé les couleurs en ces termes : « Ce carême est pour nous l’occasion de vivre déjà la semaine sainte, de façon particulière le jeudi saint. Nous entrons ainsi dans le mystère de l’incarnation comme prêtres. C’est l’occasion pour nous de réaliser ce que signifie ce mystère et la grâce qui nous a été donnée par notre appel et notre ordination. Nous sommes comparés à la Vierge Marie qui, par un simple mot, le « fiat », a fait descendre en elle Celui que ni lie ciel ni la terre ne peuvent contenir. C’est le même mystère que nous vivons toujours par de simples paroles que nous disons souvent…..Nous sommes choisis pour servir le peuple de Dieu et lui faire vivre ce mystère. Quand on dit mystère, c’est quelque chose qui nous renvoie à la présence de Dieu qui s’est donné à nous pour nous appartenir, se banaliser dans notre quotidien. Le carême nous donne donc l’occasion de nous extasier devant ce mystère, en communion avec le peuple de Dieu. »

La messe du premier jour présidée par Mgr.

Le décor ainsi planté par le père évêque, les travaux débutèrent par un tour de table par lequel les participants se sont imprégnés des nouvelles des équipes sacerdotales et leurs communautés. Et de ce qui ressort des interventions des différents rapporteurs, les santés sont bonnes, les activités pastorales vont bon train. Ainsi, dans toutes les paroisses, les pasteurs s’attellent à préparer les catéchumènes pour la réception des sacrements à la vigile pascale. Cette activité commune à toutes les paroisses a donné lieu de faire des expositions et débats sur des cas pastoraux qui se présentent régulièrement aux prêtres : affaires matrimoniales, situation de certains catéchumènes qui demandent le baptême, le temps de la catéchèse, les funérailles des catéchumènes etc.
Mgr. est revenu avec un exposé sur le thème suivant : « Évangélisation et charismes ». Sa communication, selon ses propos, vise à pousser les prêtres à « rejoindre les besoins de nos fidèles ; les préoccupations des chrétiens ». Pour ce fait, trois questions fondamentales doivent être posées : Pourquoi évangéliser, comment évangéliser et que chercher dans l’évangélisation ? On évangélise pour éveiller et redonner la foi en Jésus. Mais comment ? en retournant à la pratique des premiers chrétiens, à savoir le kérygme.

Les prêtres durant les travaux

Le deuxième jour fut consacré à la récollection. Animée par l’abbé Lambert SAWADOGO, vicaire épiscopal chargé de la vie et du ministère des prêtres du diocèse, elle a eu pour thème : « Éloigne-toi de moi, car je suis un homme pécheur » (Lc 5,8). Causerie, méditation, adoration, confession, ont marqué cette reprise spirituelle qui s’est déroulée dans un climat de recueillement et de silence.
Comme paroles de conclusion des travaux qui intervint dans l’après-midi de la journée de récollection, Mgr. dira ceci : « Je vous exhorte à avoir une unité d’action dans les paroisses, pour que nous puissions, à l’avenir, tirer tout dans le même sens. Car si nous travaillons dans le même sens, nous serons une chance pour tout le continent africain. Pour cela, il faut que tous les prêtres s’impliquent davantage dans toute la pastorale, surtout celle de la jeunesse. En somme, il faut apporter le meilleur de vous-mêmes ». C’est après cela que, comme d’habitude, la messe chrismale fut célébrée en l’église cathédrale de Kaya, en présence d’une foule nombreuse de fidèles.

Père K. Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.