|couper{200}|attribut_html)" /> Radio Notre Dame - DIOCESE DE KAYA

Communications

Radio Notre Dame

La situation des communications dans le diocèse de Kaya
"L’Église a été fondée par le Christ Notre-Seigneur pour apporter le salut à tous les hommes ; elle se sent donc poussée par l’obligation de prêcher l’Évangile. Aussi bien l’Église catholique estime-t-elle qu’il est de son devoir, d’une part, d’employer aussi les instruments de communication sociale pour annoncer le message du salut et, d’autre part, d’enseigner aux hommes le bon usage de ces moyens." (Inter Mirifica, n.3) C’est en réponse à cet appel pressant du Concile Vatican II sur les communications sociales, que le diocèse de Kaya s’est engagé en ce domaine, se dotant de structures d’information et de communication, pour la cause de l’évangélisation et du développement humain intégral. Il s’agit plus précisément d’une radio diocésaine, d’un bulletin diocésain, d’un site web diocésain et d’un centre diocésain d’information, de formation et de communication, spécialisé dans les productions audiovisuelles.

La radio Notre Dame
La radio diocésaine Notre Dame de Kaya a été officiellement créée le 27 février 2007, par la signature des conventions régissant les radios de son genre au Burkina Faso. Son fonctionnement effectif a débuté deux années auparavant (en mai 2005), émettant sur la fréquence FM 102.9 MHZ. Très vite, la Radio Notre Dame devient un outil de pastorale et de développement indispensable, sinon incontournable de la Région. Très écoutée aussi bien par les fidèles chrétiens que par les populations non chrétiennes, elle propose une vaste gamme d’émissions très variées associant informations, catéchèses, prières, culture, débats et formations de qualité. Cependant, elle ne couvre pas encore tout le territoire diocésain.


Le pylône de la RND

Le contexte de travail de la Radio Notre Dame de Kaya
Vu le taux élevé de l’analphabétisme, la radio reste le meilleur moyen de communication pour la majeure partie des populations, plus précisément des populations rurales. En effet, la réforme de décentralisation et de communalisation au Burkina Faso a créé, ces dernières années, des cadres d’expression et de satisfaction des besoins à la base pour la promotion économique et sociale des populations. C’est dans ce contexte que la radio diocésaine Notre Dame de Kaya travaille, se donnant pour objectif de permettre aux populations rurales d’avoir un moyen de communication pour faire entendre leur voix. La radio veut aussi aider les populations rurales à mieux organiser leurs activités et leurs actions dans le domaine du développement, lutter contre la pauvreté et l’ignorance, participer au processus démocratique en cours dans le pays, bref être les premiers acteurs de leur épanouissement.


L’animation à la RND

Par le biais des formations et des émissions qu’elle propose, Radio Notre Dame encourage et développe le sens de la responsabilité et le sens de l’organisation des femmes pour les amener à être autonomes, et stimulent l’interaction entre les communautés, afin d’échanger des informations et de partager leurs expériences en matière d’émancipation. En outre, en utilisant des méthodes participatives de développement, la Radio Notre Dame de Kaya incite ses membres au dialogue et au débat sur les questions affectant les communautés. Elle permet également aux auditeurs d’avoir confiance en eux et de s’affirmer, de façon à ce qu’ils cherchent eux-mêmes des solutions aux problèmes auxquels ils sont confrontés ; le partage des expériences et des idées entre les différents clubs d’auditeurs de la radio renforce les groupes individuels, et facilite ainsi le développement intégré. Ce développement, à son tour, bénéficie à la société tout entière.

Père Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Communications
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.