Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Sixième Journée Nationale des Jeunes

Journées Nationales des Jeunes (JNJ) à Koupéla : les jeunes de Kaya ont été au rendez-vous

Du 6 au 9 août 2015, les jeunes de l’Eglise Famille du Burkina Faso se sont retrouvés dans l’archidiocèse de Koupéla, dans le cadre de la sixième édition des Journées Nationales des Jeunes (JNJ). « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu » (….). C’est le thème qui a été au menu des enseignements dispensés aux jeunes par nos pères évêques.
Ainsi que l’on peut le constater, c’est le thème proposé par le Pape François pour la journée mondiale des jeunes de cette année. Un thème qui sonne comme un défi pastoral à relever au regard des sollicitations dont font l’objet les jeunes, lesquelles sollicitations sont parfois aux antipodes des vertus chrétiennes de la pureté et de la pudeur. C’est le triste constat que notre monde d’aujourd’hui, marqué par la culture de la surconsommation, ignore la pudeur et la pureté. Deux vertus sans lesquelles il n’est pas possible d’aimer le Christ, source du vrai bonheur. Aussi, dans son homélie de circonstance au cours de la messe de clôture, le cardinal Philippe OUEDRAOGO, archevêque de Ouagadougou, a vivement exhorté les jeunes à « être » amoureux de Jésus. Etre amoureux de Jésus suppose opter pour Lui : tout pour Jésus et avec Jésus, à qui l’on se donne entièrement ; à qui l’on donne tout, pour avoir tout. Mais pour y parvenir, il faut la prière.


Les jeunes sont venus nombreux à cette édition des JNJ

Outre la prière comme pour pouvoir vivre dans la pudeur et la pureté aussi bien de corps que de cœur, le cardinal OUEDRAOGO a appelé les jeunes à cultiver l’amour de la Parole de Dieu. « Chaque jeune, une Bible » : a-t-il lancé en guise de slogan. Reste à souhaiter qu’il ne tombe pas dans le vide ou qu’il ne soit pas étouffé par les ronces des plaisirs du monde.
Cette sixième édition des JNJ a été un grand succès à tous les niveaux, et qu’il faut mettre d’abord à l’actif de l’archidiocèse de Koupéla. Plus de deux-mille jeunes y ont pris part, venus de tous les diocèses du Burkina Faso, mais aussi du Niger. Rendez-vous a été donné pour la prochaine édition devant se tenir dans l’archidiocèse de Ouagadougou. Au nombre de ces jeunes, ceux de notre diocèse qui ont massivement répondu à ce rendez-vous triennal de la jeunesse catholique. Ils étaient, en effet, plus de cent cinquante jeunes. Ils en sont revenus tout heureux, mais surtout déterminés à redonner vie et dynamisme à leur mouvement qui, il faut le reconnaitre, bat de l’aile. Sauront-ils relever le défi ? C’est le wait and see !

Père Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.