Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Quatrième édition du "Ba-yir daare" de Kaya

« Fils (fille) de la paroisse de Kaya, dans la foi et la miséricorde bâtis ton « bayiri » et l’Eglise ».
C’est autour de ce thème que s’est tenue la quatrième édition du « Ba-yir daare » de la paroisse cathédrale de Kaya, du samedi 29 au dimanche 30 août 2015. Durant deux jours, les fils et filles ressortissants de Kaya résidant ailleurs et à Kaya, se sont rencontrés pour consolider leurs liens de fraternité et d’amitié.


La conférence animée par les prêtres de la cathédrale

Le « Ba-yir daare », en effet, est une initiative dont l’objectif est de se faire mieux connaitre, de s’imprégner des nouvelles de sa paroisse, de son fonctionnement, de se donner des idées et de s’épauler pour un mieux-être de son église locale et de l’Eglise universelle. Ce sont donc les fils et filles de la paroisse qui sont hors du territoire paroissial qui rencontrent leurs frères paroissiens de l’intérieur pour un échange en vue de consolider la communion, la solidarité et le partage. Le « Bayir daare » est une occasion pour consolider l’esprit d’Eglise et de famille ; C’est la proclamation de sa foi ; c’est aussi la célébration festive de l’unité, et la construction de l’Eglise.


Les fils et filles de Kaya ont répondu massivement à l’appel

La fête d’une telle envergure a nécessité des préparatifs proches et lointains à tous les niveaux, le tout assorti d’un programme d’activités spirituelles (messes et triduum), culturelles (nuits de chorales et animations) et sportives (course cycliste féminine).
Ainsi, l’une des grandes activités ayant marqué la fête a été la grande conférence tenue dans l’après-midi du premier jour, au podium de la mission. Au cours de cet entretien entre fils et filles de Kaya, il a été question de l’historique et la présentation de la Paroisse Cathédrale de Kaya, de l’état des vocations et des agents pastoraux dans la paroisse, enfin de la présentation des œuvres sociales.


La liturgie a été belle et priante

Le grand jour a été le dimanche, naturellement marquée par la grande messe de la fête. Elle a connu la participation des fils prêtres et religieux, ainsi que les filles religieuses de Kaya, outre les fils et filles de la paroisse qui sont hors du territoire paroissial. Une liturgie fort belle et priante, à l’issue de laquelle l’on a procédé à une prise de photo familiale et une plantation d’arbres en souvenir de l’événement. Un grand marché populaire, sur l’aire de la mission, a été organisé.


L’on a planté des arbres en souvenir de l’événement

Vivement que se poursuive de telles initiatives pour la consolidation des liens de fraternité et d’amitiés, pour l’édification de nos églises locales et le règne de Dieu parmi les hommes.

Abbé K. Alexis OUEDRAOGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.