Actualités
 
 
 
 
 

Actualités

Jubilé des jeunes de Téma-Bokin

Du vendredi 5 au dimanche 7 février 2016, a eu lieu, à Malou, le jubilé des jeunes de la paroisse des Saints Martyrs de l’Ouganda de Téma-Bokin. L’événement entre dans le cadre de la célébration du jubilé des 50 ans d’existence de la paroisse, ouvert en novembre dernier. L’objectif de ce jubilé localisé est le même que les autres à savoir, redonner vie et dynamise au mouvement des jeunes qui a du plomb dans les ailes.
Venus donc des différents secteurs pastoraux de la paroisse, les jeunes, trois jours durant, ont eu droit à des échanges, rencontres et conférences entre eux et avec d’autres personnes. Ainsi, ils ont bénéficié d’une conférence animée dans la matinée du samedi 6 février par l’abbé K. Alexis OUEDRAOGO. Elle a porté sur la place et le rôle des jeunes dans la vie de l’église. Après leur avoir décrit l’identité du jeune, le conférencier leur en a égrené les devoirs qui se résument en ces quelques mots : engagement, soutien et témoignage. Des défis à relever au regard des difficultés auxquelles sont confrontés les jeunes en général et ceux de la paroisse de Téma-Bokin en particulier. Ces derniers, pour expliquer la situation de léthargie que connait leur groupe, ont évoqué des problèmes qui se trouvent être liés à une crise de foi profonde que les jeunes ne sont pas les seuls à vivre. Et à les entendre, l’on est en droit de se demander pourquoi diantre ! une telle situation après 50 ans d’évangélisation ? Mais avec un grain d’espoir et d’espérance, l’on appelle de tous ses vœux que le jubilé soit vraiment un tremplin pour raviver la flamme de la foi se trouvant encore sous les cendres d’un feu de 50 ans.


Les jeunes durant la conférence

M. Bernard OUEDRAOGO, originaire de Téma-Bokin et parrain de la fête, a exhorté ses filleuls a plus d’engagement malgré les obstacles qu’ils rencontrent. Le problème de l’emploi s’est invité dans les échanges. Mais pour le parrain, le découragement n’est point permis. C’est la raison de célébrer ce jubilé qui doit donner un nouvel élan aux jeunes. La vie est faite de haut et de bas, de moments de succès et d’échecs. L’essentiel est de savoir tirer des leçons dans toutes les circonstances pour retrouver le goût et la joie de vivre. La jeunesse, c’est l’avenir et qui dit avenir dit espérance. D’où a nécessité de ne point baisser les bras.
Le jubilé s’est bien déroulé. Il reste maintenant à ceux et celles qui ont pu effectuer le déplacement de Malou, de transmettre aux autres ce qu’ils ont reçu durant ces trois jours de rencontre. Car c’est ainsi que se transmet et s’est transmise la flamme de la foi qui brûle en chacun des baptisés. Qu’elle soit forte ou faible, elle a besoin d’être entretenue et d’être transmise à d’autres. Qu’il en soit ainsi pour les jeunes de Téma-Bokin. Heureux jubilé à eux.

P. K. Alexis OUEDROAGO

 
 Voir les autres articles dans : Actualités
ESPACE MULTIMEDIA
Vie consacrée
 
 CONTACT

Plusieurs familles religieuses féminines participent à l’apostolat dans l’esprit de leurs charismes.